Voyage au Vietnam - Coup de cœur pour la ville de Hoi An

Posted by | juin 20, 2018 | Voyages | No Comments

Durant les premiers jours de notre voyage au Vietnam, nous avions prévu de nous poser un peu pour nous détendre et décompresser. Nous avons donc passé 3 jours à Hoi An, ville dont nous avions eu plusieurs échos très positifs.

Reconnue comme patrimoine mondial de l’UNESCO, cette ville est située dans la province de Quang Nam. Les différentes influences historiques de cette ancienne cité portuaire se reflètent dans son architecture. La vieille ville, très bien préservée est vraiment superbe ! Retour sur cette étape de notre voyage.

Arrivée à Hoi An

Lorsque nous arrivons en bus à Hoi An, nous venons de la ville de Da Nang. Le chauffeur nous dépose sur un grand parking sur lequel nous sommes assaillis pas de nombreux chauffeurs de taxi… Il faut dire que le bus ne nous pose pas vraiment en centre-ville, mais sur une route principale sur laquelle il y a un peu de trafic. Étant donné qu’il y a un trottoir nous décidons tout de même de marcher jusqu’à notre homestay.

J’avais déjà repéré sur booking un endroit sympa pour nous loger, situé entre la plage et le centre-ville. Même si nous n’avons pas réservé, nous nous y rendons directement, car il est à seulement 15 minutes à pied de l’arrêt du bus.

Arrivée à bon port, nous sommes accueillis par une hôtesse très sympa et qui parle très bien l’anglais. Elle nous présente la ville avec un plan et les activités à faire aux alentours. Tout feu tout flamme, nous décidons de nous rendre en ville pour aller visiter le coin.

Carte bleue bloquée après 2 jours de voyage

En marchant dans la rue principale, nous croisons un distributeur de billets. Nous décidons donc de retirer un peu d’argent. Nous mettons la carte bleue dans l’ATM, puis quelques secondes plus tard la machine s’éteint d’un seul coup, la carte étant restée à l’intérieur.

Oups.

Heureusement, le distributeur est juste à côté d’une banque. Nous allons donc demander à l’intérieur pour récupérer la carte. Nous rencontrons plusieurs personnes qui ne parlent pas un mot d’anglais. Après quelques minutes, une employée réussit à nous faire comprendre que la banque a eu une coupure de courant, on comprend enfin le black-out du distributeur.

Nous lui expliquons non sans difficulté que notre carte bancaire est coincée à l’intérieur… Elle va donc chercher une clé pour ouvrir l’ATM et la récupérer. Elle retrouve alors 3 cartes bleues bloquées. Manque de chance, aucune des 3 n’est la nôtre. Nous lui expliquons donc qu’elle est toujours à l’intérieur. Après plusieurs minutes d’incompréhension, la personne décide d’aller vérifier à nouveau dans la machine, et la retrouve enfin, coincée dans le processus du distributeur.

Ouf, on a enfin notre carte bleue ! Enfin presque….

L’employé à l’accueil souhaite ensuite que nous prouvions notre identité pour pouvoir la récupérer. Malheureusement, nous avons oublié nos passeports à l’hôtel, il est donc impossible pour nous de prouver qu’elle nous appartient bien. Comme nous voulons vraiment la récupérer, nous décidons de rentrer au homestay chercher la preuve de notre identité. Heureusement, nous ne sommes qu’à quelques minutes.

De retour à la banque, nous récupérons enfin notre carte bleue ! Yes ! Nous pouvons enfin aller trouver une autre banque pour retirer de l’argent… Voici les billets.Au Vietnam, la monnaie est le Vietnam dong, et 1 euro est environ égal à 25 000 dong… Autant dire qu’on fut très vite millionnaire !

Balade dans la vieille ville de Hoi An

Nous pouvons enfin aller nous promener dans le centre-ville ! En arrivant, nous sommes vraiment agréablement surpris. La vieille ville vaut vraiment le coup d’œil !Presque toutes les rues sont décorées de lanternes. Tout est très coloré et vivant. Comble de la balade, les rues de la vieille ville sont piétonnes. C’est vraiment agréable de pouvoir se promener à pied sans avoir à faire attention aux scooters.Classée au patrimoine mondial de L’UNESCO, la ville regorge de bâtiments à l’architecture variée, comme par exemple le pont couvert japonais, construit en 1593 pour relier les anciens quartiers japonais et chinois de la ville.Après avoir mangé dans un restaurant très sympa, nous décidons d’aller nous promener vers le marché pour acheter un petit dessert. Nous trouvons notre bonheur avec un morceau de mangue et un banana cake. Ça sera notre routine dessert quotidienne durant les 3 jours qui vont suivre !Yum Yum !

La plage de An Bang en vélo

Le lendemain, nous prenons notre petit déjeuner, puis nous décidons de nous rendre à la plage de An Bang à vélo.

Bien que la circulation soit assez dense et que les Vietnamiens ne respectent pas vraiment le Code de la route, le trajet se passe super bien. À vrai dire, il est assez simple, puisque la plage est à 15 minutes de notre homestay, sur l’axe principal.

Arrivée à la plage, nous comprenons que nous devons payer pour garer notre vélo. On se rendra compte un peu plus tard que cela se fait presque systématiquement aux endroits touristiques. Soit ! Nous payons donc 10 000 dongs (environ 30 centimes) pour faire “garder” son vélo dans un endroit abrité.

Nous arrivons ensuite sur la plage. An Bang est une magnifique étendue de sable fin. Au loin, nous pouvons discerner l’île Cham (que nous visiterons d’ailleurs le lendemain). Il y a un peu de monde, mais la plage est vraiment très grande, nous ne nous marchons donc pas du tout dessus. L’eau est très chaude et il est très facile pour nous d’aller nous baigner.

Vers midi, nous commençons à avoir un petit creux. Nous ne rencontrons pas de difficultés pour trouver un restaurant, puisque la quasi-totalité du bord de la plage est en entourée. La question est plutôt lequel choisir !

Hoi An de nuit

Vers 16h, nous rentrons de la plage, puis nous décidons d’aller voir le centre-ville de nuit, pour pouvoir profiter de la lumière des lanternes. L’endroit est superbe ! Voici quelques photos Les magasins de lanternes sont tous ouverts. C’est vraiment très poétique.

Le lendemain, départ pour l’île Cham… La suite dans le prochain article 😉

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked.

%d blogueurs aiment cette page :